- Cooking for my baby - https://www.cookingformybaby.com -

Grossesse : un 1er trimestre chaotique…


URL de l'article: https://www.cookingformybaby.com/grossesse-1er-trimestre-chaotique/

Copyright © 2017 Cooking for my baby. Tous droits réservés.

Grossesse : un premier trimestre chaotique

J’ai longuement hésité avant d’écrire ce que je vais partager avec vous. Parce que c’est très intime, et que je ne suis pas du genre à déballer mes tracas comme ça… je le fais parce que je me dis que certaines femmes ont peut-être besoin de savoir que les problèmes qu’elles rencontrent pendant leur grossesse existent aussi ailleurs, et qu’il faut garder espoir, coûte que coûte. Rien ne me prouve que ma grossesse ira à terme aujourd’hui, mais je le souhaite tellement de tout mon cœur… les problèmes s’en vont petit à petit, et ça fait du bien. Et finalement, je me suis dit que ça allait sûrement aussi me faire du bien d’en parler.

Je vais essayer de résumer… pas facile.

Tout a commencé en août, un jour en vacances à Barcelone, je reconnais des symptômes de grossesse. Énorme joie, je fais un test qui me le confirme. Nous sommes super heureux ! Je suis apparement enceinte de 3 semaines / 1 mois. Test sanguin ok.
Mais voilà, 4 jours plus tard, les saignements commencent. C’est le début d’une fausse couche. Ascenseur émotionnel, remise en question.

Non, ça n’arrive pas qu’aux autres, et c’est bien plus courant qu’on ne le pense malheureusement.

“Heureusement” il s’agit d’une fausse couche précoce, qui se fait de façon naturelle.
Chute d’hormones. La fatigue et la déprime s’installent un peu… mais ça va aller. Il faut que ça aille. Il y a bien pire je n’arrête pas de me le répéter, et je suis surtout entourée de mes amours.

Fin septembre, bébé s’installe. Ou plutôt les bébés, mais ça je ne le sais pas encore… 3 semaines plus tard, le test : je connais mon corps, et ces fameux symptômes de grossesse ! Le test est positif en 3 secondes à peine… Bizarrement (ou pas) j’ai très peur. Je flippe complètement, trop peur que ça recommence. 3 jours plus tard rebelotte saignements, maux de ventre : la fausse couche commence, je reconnais aussi ces symptômes là malheureusement.
Je me rends chez le médecin, échographie : il y a bien une poche avec une petite graine, par contre il y a une deuxième poche, vide…

Bon, il faut garder espoir, il y a un petit bébé là-dedans qui ne demande qu’à grandir visiblement !

Les jours passent et les saignements continuent… stress, inquiétude, énorme fatigue, déprime, perte de motivation totale. Quand je vous dis totale c’est simple : incapable de faire quelque chose. Je me suis sentie extrêmement seule pendant cette période, mais de toute façon à qui en parler et pourquoi ? Je travaillais seule de chez moi tous les jours. Comme d’habitude. Mais je ne pensais qu’à ça. Porter la vie est un magnifique cadeau, et je sais la chance que j’ai, mais je ne contrôlais plus rien depuis plusieurs semaines déjà.
Rendez-vous sur rendez-vous : on m’annonce un décollement du placenta, qui peut provoquer ces saignements. Repos.
Entre temps j’ai bien sûr des symptômes un peu plus courants : fatigue du premier trimestre, maux de ventre, acné de grossesse, nausées. Que demander de plus hein ?

Je me reprends de passion pour mon livre, sur lequel j’avais arrêté de travailler juste avant mes vacances en août à Barcelone… il faut que je me repose mais je travaille tout en restant allongée.
Un jour, alors que je me sens plutôt bien pour une fois, des saignements abondants. TRÈS ABONDANTS. Je me vide de mon sang…
Je tremble, j’ai très très peur, j’en suis à 2 mois de grossesse. Jusque là on n’a pas vraiment eu l’occasion de pouvoir sauter de joie, et on se dit qu’on ne le fera pas malheureusement.
5 heures d’attente aux urgences pour qu’on m’annonce enfin des “métrorragies du 1er trimestre”. En gros, je saigne énormément mais bébé va super bien, il bouge dans tous les sens, son cœur est nickel. Vous y croyez ? Je pleure de joie quand je le vois. Je tremble mais de joie cette fois.

Décembre, mon livre sort. Beaucoup, énormément de bonheur même. Ça fait du bien tout cet engouement autour de mon travail ! C’est une énorme reconnaissance.

Une rhino-pharyngite s’installe et je tousse et éternue beaucoup mais je ne peux rien prendre malheureusement, grossesse oblige. Je continue les rendez-vous car les maux de ventre et saignements continuent, beaucoup, surtout à cause des contractions que me provoque cette foutue rhino-pharyngite.

Toujours ce décollement du placenta, qui se résorbe petit à petit : le sang évacué est bon signe !

Je commence à sentir bébé bouger le 25 décembre, un superbe cadeau ❤️

Dernière échographie il y a 1 semaine, les maux de ventre continuent mais les saignements ont cessé : on m’annonce que le décollement est complètement parti, par contre qu’une partie de mon placenta est “bas inséré”. Apparement ça devrait remonter au fur et à mesure que bébé grossit… on espère, on attend la prochaine échographie 🤞🏻

J’ai eu la chance de pouvoir rencontrer des femmes sur Instagram qui ont eu des problèmes similaires pendant leur grossesse. Je leur dis MERCI aujourd’hui car discuter avec elles m’a permis de pouvoir enfin me lâcher, avec des personnes qui comprennent. Ça m’a fait un bien fou.
L’annonce officielle de ma grossesse m’a également fait beaucoup de bien avec tous vos messages. Encore mille mercis ! Vous êtes exceptionnels !
Enfin nous pouvons nous projeter et mettre les problèmes derrière nous. En espérant que je puisse mener cette grossesse à terme .

À toutes les femmes enceintes, ayez de l’espoir, et n’ignorez et ne minimisez aucun symptôme étrange, surtout des saignements. Je vous souhaite à toutes de mener des grossesses de rêve, sans encombre, et d’avoir de beaux bébés à terme !

Céline