- Cooking for my baby - https://www.cookingformybaby.com -

Mes (10) méthodes pour une diversification alimentaire réussie avec mon bébé

Méthodes pour réussir la diversification alimentaire de bébé

Je ne suis pas spécialiste. Je suis « juste » une maman qui essaye de faire du mieux que je peux avec mon bébé, comme toutes les mamans en fait 🙂

Comme vous le savez, j’adore cuisiner… et j’adore manger ! J’aimerais vraiment que ma fille suive mon chemin parce que je pense que manger, quand on apprécie les bonnes choses, c’est un vrai plaisir de la vie !

Je me permets d’écrire cet article parce que je pense qu’après plusieurs mois de diversification alimentaire plus que réussie avec ma fille, alors cela mettra peut-être en confiance les parents qui vont démarrer, et peut-être même les motiver à cuisiner eux-même les petits pots de leur bébé (si possible, ce serait top :)).

On ne peut pas dire que j’ai réellement trouvé des méthodes uniques, je pense simplement que ce sont des combinaisons de petites choses qui ont fait que ça s’est très bien déroulé.

Il faut aussi savoir que chaque enfant est différent, et qu’il faut bien entendu s’adapter en tant que parents, dans le calme et la sérénité.

Aussi, sachez que je n’ai pas toujours été sereine pendant cette diversification alimentaire. Comme je l’ai écrit dans un article il y a peu de temps, ma fille a eu sa période du « Je ne veux plus manger », également la période (et on en sort seulement doucement) du « Je n’aime pas les morceaux de nourriture bizarres qui sont dans ma bouche, alors je recrache tous les morceaux ». Bref ce n’est jamais PARFAIT ! Mais on essaye toujours de faire au mieux et de s’adapter.

Et dernier point très important que je ne cesserai jamais de répéter : Il faut toujours suivre les conseils du pédiatre de votre bébé. C’est LUI qui vous rassure, qui examine votre bébé, qui sait comment vous aider lorsque vous êtes perdu(e). Alors faites-lui confiance ! Et si le courant ne passe pas, sincèrement si vous le pouvez, allez voir un autre pédiatre. Il est très important d’avoir confiance dans ces conditions, car il s’agit de votre bébé, la chose la plus importante à vos yeux !

Voici donc mes petites « règles », ou plutôt ma « combinaison de méthodes pour une diversification alimentaire réussie » : 

1 – Je ne force jamais mon bébé à manger (comme on dit souvent : « bébé ne se laissera pas mourir de faim ! »)

2 – J’accepte l’échec face à un aliment ou une préparation : il n’aime pas ? Tant pis, je retenterai un autre jour, après tout, c’est tout nouveau pour bébé, alors je ne le brusque pas. Je peux même essayer de donner cet aliment sous une autre texture plus tard, cela me permet de faire le tri, et d’apprendre à connaître les goûts de mon bébé. (Je vous le redis ici : il faut environ 10 tentatives suivies d’un échec avec le même aliment pour conclure que bébé n’aime pas !)

3 – Quand on mange, on mange (et on boit de l’eau) : C’est TOUT ! Non, ce n’est pas le moment de prendre le doudou, le livre, ou encore la télécommande… C’est le moment de manger, et on apprécie entièrement ce petit bonheur sans élément perturbateur 🙂

4 – J’explique à bébé ce que je lui donne, et je lui montre les aliments avant transformation, ce qui fait entièrement partie de la découverte (de la vie). Il ne comprendra pas tout au départ c’est certain, mais ça viendra, et ça contribuera peut-être (sûrement) à lui faire prendre d’autant plus de plaisir à manger certains aliments.

5 – On trouve le bon rythme : Oui il est important d’avoir un bon rythme et de faire manger bébé à la même heure tous les jours (pour ses repères, et aussi pour sa digestion). Bien entendu s’il a pris son goûter un peu tard, j’essaye de retarder un peu le moment du dîner pour qu’il mange quand même avec faim et envie ! Mais globalement, il est très important de trouver un bon rythme pour les repas de bébé (et j’interdis les grignotages entre les repas : ou ça reste très très exceptionnel !)

6 – J’ajoute de la texture à ses petits pots progressivement : il connaît la purée lisse depuis un bon moment, je passe à la texture d’un mouliné, puis je hache certains aliments que j’incorpore dans une purée lisse, ou à côté. Il n’y a pas que la découverte des goûts dans la diversification alimentaire d’un bébé. Le toucher et les sensations en bouche font entièrement partie de cette belle étape de diversification alimentaire.

7 – L’eau à table : certains enfants boivent beaucoup. L’eau, c’est très bien. Je préfère donner l’eau plutôt sur la fin du repas. Bien sûr il faut aider bébé à avaler et l’eau c’est à volonté mais je ne laisse pas ma fille boire de l’eau dans l’excès en début de repas sinon je contribue à remplir son estomac et ne plus laisser trop de place pour les aliments. Ce que je fais donc c’est que j’en donne une petite gorgée au démarrage du repas, et la prochaine gorgée ça sera pour le milieu du repas, suivie des autres.

8 – Je laisse bébé manger seul : À un certain moment, j’ai senti l’envie de bébé de manger seul. Progressivement je peux donc lui laisser prendre une ou deux cuillères sur la fin du repas, et augmenter petit à petit les jours suivants. Je le responsabilise, le fait grandir. (Et tant pis pour la corvée de nettoyage, ce n’est pas ce qu’il y a de plus grave :D).

9 – Je fais découvrir à bébé un nouvel aliment minimum par semaine. Vous l’avez sûrement vu tout au long de mes recettes ou même si vous suivez mon compte Instagram : Je mets toujours un aliment en avant à chaque nouvelle recette que je lui prépare, et c’est un nouvel aliment que ma fille va découvrir. Cet aliment sera mis en avant : On décèle ainsi les allergies alimentaires, mais la découverte de nouveaux goûts et nouvelles textures est toujours aussi importante après plus d’1 an de diversification alimentaire !

10 – Et pour finir, je donne de tout à bébé, même les aliments que je n’aime pas. Si je n’aime pas, tant pis pour moi, mais je ne prive pas mon bébé d’apprécier cet aliment qui me dégoûte tant ! Si c’est un plaisir pour lui de manger ce que je n’aime pas, alors je suis ravie et je me dis que j’ai eu raison.

Et vous ? Quelles sont vos méthodes miracles pour une diversification alimentaire réussie ?

Mes (10) méthodes pour une diversification alimentaire réussie avec mon bébé